Portraits de fleurs équitables : Sierra Eco Fleurs

Fondée en 1986, Sierra est le plus grand importateur de fleurs du Canada. Ils importent au cours d’une semaine normale plus de 30 tonnes métriques de fleurs.

Sierra Eco Fleurs s’engage à s’approvisionner en fleurs exclusivement auprès de producteurs certifiés en matière de culture durable, et à examiner l’ensemble des activités afin de veiller à ce qu’elles soient responsables sur les plans environnemental, social et éthique. La rentabilité est essentielle certes mais participer à un meilleur monde est prioritaire.

Situation globale de la floriculture

En Amérique du Sud…

  • L’industrie Florale génère des centaines de milliers d’emplois dans des régions rurales
  • La main d’œuvre est composée à 60% de femmes d’où acquisition d’autonomie, de dépendance économique; change le rapport des forces sociales homme/femme
  • L’entrée d’argent en devises américaines permet l’accès aux technologies (mondialisation)
  • La floriculture freine l’exode dans les villes

Colombie (2005)

  • Population 44, 379,598
  • 49.2% de la population vivant sous le seuil de la pauvreté
  • 7286 hectares utilisés pour la floriculture
  • 182 000 personnes travaillent dans l’industrie

Équateur (2005)

  • Population 13 755 680
  • 38.5%de la population vivant sous le seuil de la pauvreté

Objectif de Sierra Eco Fleurs

En 1999, le lancement de Sierra Eco annonce un objectif d’acheter à 100 % des fleurs provenant d’exploitations certifiées.

En 2012, ils avaient atteint environ 35 % de leur objectif. Avec peu de demandes auprès des consommateurs nord-américains, c’est un marché floral conventionnel très compétitif.

Les fermes éprouvent de la difficulté à maintenir le coût de leurs certifications et de leurs responsabilités sociales & environnementales. Malgré tous les efforts pour tenter de percer le marché depuis 1999, beaucoup de fermes se doivent de réagir face à un marché qui privilégie majoritairement la floriculture conventionnel.

Sierra Eco nous rappelle que ce que nous faisons chaque jour a une incidence sur la vie de milliers de personnes et que nous pouvons, dans notre vie quotidienne, nous efforcer de rendre le monde plus durable.

Nous ne pouvons pas faire la paix en Afrique et au Moyen-Orient, nous ne pouvons pas mettre fin à la famine dans le monde, mais nous pouvons modifier nos gestes quotidiens. Lors de votre prochaine visite chez le fleuriste, demandez-lui s’il offre des fleurs certifiées. Nous savons que les choses changeront vraiment lorsque les consommateurs insisteront pour acheter exclusivement des fleurs issues de la culture durable, des fleurs certifiées…

D’où vient cette conscientisation?

  • 1992 : un reportage sur le modèle européen en Allemagne, au sujet des abus des travailleurs dans les fermes florales au Kenya
  • 1996 : à Sierra Eco, Jean-François Lépine fait un reportage dans l’émission « Zone Libre » sur les injustices sociales et les pratiques environnementales dangereuses
  • 1999 : naissance du programme Sierra Eco! L’organisation peut attribuer son évolution, sa proactivité et ses initiatives au reportage de Zone Libre
  • 2005 : prix du développement durable Québécois par le Ministre de l’Environnement de l’époque : Thomas Mulcair

En quoi consistent les éco-fleurs?

Les éco-fleurs sont cultivées chez des producteurs ayant fait l’objet d’une vérification indépendante confirmant qu’ils satisfont aux normes sociales et environnementales établies par le programme d’étiquetage. Ainsi, des professionnels indépendants visitent les exploitations chaque année afin de vérifier le maintien de leur conformité.

Dans la section suivante, vous constaterez que de nombreuses normes sont établies partout dans le monde. Chez Sierra, ils ont choisi les normes suivantes : VeriFlora, Fair Trade, Florverde et Rainforest Alliance, qui représentent chacune des pas importants vers une industrie entièrement responsable. Chacune de ces normes met l’accent sur des aspects différents des enjeux sociaux et environnementaux.

Conditions de travail…

Toutes les normes se préoccupent des conditions des travailleurs et comportent les normes suivantes :

  • La sécurité de l’emploi
  • Les pratiques de travail équitables en ce qui concerne les heures de travail, les heures supplémentaires, etc.
  • La sécurité des conditions de travail
  • Le non-recours à la main-d’œuvre enfantine
  • La sécurité d’emploi liée à la maternité

Impact environnemental

  • Les impacts environnementaux sont gérés au moyen des exigences suivantes communes à toutes ces normes :
  • L’usage restreint des pesticides
  • La protection de l’eau
  • Le compostage et la gestion des déchets
  • La protection des écosystèmes environnants

Responsabilité sociale…

Toutes ces exploitations sont également engagées à l’égard des questions liées à la responsabilité sociale, notamment :

  • L’exploitation de coopératives alimentaires
  • Le soutien en matière de garde d’enfants
  • Le soutien médical et parfois social

Ressources et étiquettes des éco-fleurs

Le monde entier a pris conscience de l’importance de la responsabilité de tous les secteurs industriels à l’égard de leur impact social et environnemental. Aujourd’hui, plus d’une douzaine d’organismes de normalisation sont axés sur l’industrie florale. En Europe, les fleurs certifiées sont devenues la norme plutôt que l’exception. En Amérique du Nord, c’est loin d’être le cas.

Bien que les consommateurs américains manifestent peu d’intérêt à l’égard des fleurs certifiées, il existe plusieurs organismes qui ont accompli un important de travail de mises en place de normes environnementales surtout pour l’Amérique du Sud et centrale qui sont les plus grands fournisseurs de l’Amérique du Nord.

Sierra Eco, expliqué

Sierra a choisi d’appuyer les organismes de normalisation suivants dans le cadre de son programme Sierra Eco. Chacun des producteurs « partenaires Sierra Eco » détient ces certifications, qui font en outre l’objet d’une authentification régulière par Sierra Eco, par des certificats à jour et une vérification en matière de qualité.

En recherchant les producteurs affichant l’étiquette Sierra Eco, vous vous assurez non seulement que celles-ci sont certifiées en vertu des programmes ci-dessous, mais que les produits qu’ils offrent sont de la plus haute qualité.

Aucune de ces normes n’est parfaite. Chacune d’entre elles représente un effort honnête afin d’améliorer les conditions de travail des employés des exploitations floricoles tout en se souciant des impacts environnementaux. Chacune de ces étiquettes recourt à des vérificateurs indépendants qui s’assurent de la conformité à l’égard des normes. Bien que d’autres producteurs puissent offrir des fleurs certifiées dans le cadre d’autres programmes, nous n’assurons la surveillance que de nos partenaires.

Normes

Le programme Veriflora a été mis sur pied en 2005 par l’organisme Scientific Certification Systems (SCS) de la Californie. Cette norme internationale s’applique tout autant dans les pays industrialisés que dans les pays en développement et vise tous les manutentionnaires et producteurs de l’industrie.

Veriflora est le premier et le seul programme de certification créé expressément pour les fleurs coupées en Amérique du Nord. Il offre une certification à tous les membres de la chaîne d’approvisionnement : les producteurs, les manutentionnaires et les détaillants. Le programme comporte des protocoles de gestion de la chaîne d’approvisionnement qui favorisent la qualité et la longévité des fleurs.

De tous les programmes de certification de floriculture durable, Veriflora est doté des protocoles les plus vigoureux en matière d’utilisation de produits agrochimiques. Les producteurs doivent éliminer l’utilisation des produits suivants :

  • Les produits agrochimiques classés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans la catégorie 1a) (« extrêmement dangereux ») ou 1b) (« très dangereux »).
  • Les produits agrochimiques qui présentent une toxicité comparable aux produits des catégories 1a) et 1b) de l’OMS (selon les risques pour la santé humaine).

Veriflora exige des producteurs qu’ils élaborent un plan de transition vers l’adoption de pratiques biologiques. Il s’agit du seul programme de certification de floriculture durable qui impose cette exigence. L’organisme adhère aux pratiques d’emplois durables qui assurent aux travailleurs un milieu de travail sécuritaire, équitable et sain.

Pour en savoir plus, visitez www.veriflora.com

Fairtrade qui a été mis sur pied en Europe dans les années 1960, fait la promotion de la responsabilité sociale des entreprises depuis les années 1990 et est surtout connu en Amérique du Nord pour son travail auprès des producteurs de café. Son organisme de certification Flo-Cert établit les normes pour 15 catégories de produit, des bananes aux ballons de soccer.

Son histoire remarquable est celle d’organismes locaux qui ont bâti l’infrastructure d’un programme mondial. Les fleurs certifiées Fair Trade sont en grande partie produites au Kenya et en Équateur.

Pour en savoir plus, visitez www.fairtrade.net

Créé en 1996 par l’association des producteurs colombiens Asocolflores, l’organisme FlorVerde était au départ une initiative de promotion des pratiques exemplaires des producteurs colombiens en matières agricoles et sociales. Au fil des ans, les pratiques exemplaires se sont transformées en normes sociales et environnementales qui, en 2005, faisaient l’objet de vérifications indépendantes. La Colombie demeure le principal fournisseur de fleurs pour l’Amérique du Nord, y exportant plus de la moitié des fleurs consommées.

Pour en savoir plus, visitez www.florverde.org

Fondé en 1986, cet organisme activiste a d’abord orienté ses démarches sur les produits forestiers. Il a étendu par la suite ses programmes de certification aux bananes, au café, au thé, au cacao, aux oranges, aux fougères, aux fleurs coupées et aux projets d’écotourisme.

L’organisme est très actif en Amérique centrale et en Amérique du Sud, mais a des projets de certification partout dans le monde.

Pour en savoir plus, visitez www.rainforest-alliance.org

Si vous souhaitez en savoir plus sur Sierra Eco Flowers, visitez leur site :  www.sierraeco.com

Écrit par


Parse error: syntax error, unexpected T_STRING in /home/assoqu5/public_html/wp-content/themes/theme1459/comments.php on line 32