La Brûlerie Santropol

La Brûlerie Santropol est une maison de torréfaction de cafés certifiés 100 % biologiques et équitables établie à Montréal. Elle s’approvisionne auprès de producteurs certifiés biologiques et équitables de huit pays. En offrant une gamme de cafés raffinés, l’objectif est de contribuer à une distribution plus juste des bénéfices, de favoriser une plus grande autonomie et un plus grand respect mutuel de tous les participants de la chaîne de production, depuis le cultivateur jusqu’au consommateur.
La Brûlerie croit que la justice sociale et économique de même que la protection de l’environnement sont essentielles à la viabilité politique et économique mondiale et que, comme une famille, une économie durable tant à l’échelle locale que mondiale doit être édifiée sur des principes de non-violence, d’authenticité, d’équité et de respect pour l’environnement de notre planète.

Depuis 2012, la brûlerie Santropol a décidé de se dissocier de toute démarche de certification équitable basée dans le Nord.
Aujourd’hui, elle est parmi les premiers torréfacteurs au monde à participer à la mise en place et à être certifiée par le premier système de certification équitable créé, dirigé et opéré par le Sud : le Symbole des petits producteurs . Elle n’est pas seule : Just Us Coffee roasters en Nouvelle-Écosse, Ethiquable en France, Equal Exchange au Massachussetts, Just Coffee au Wisconsin et Cooperative Coffees, un regroupement de 24 micro-torréfacteurs des Etats-Unis et du Canada ont fait le saut.
Les frais assumés par les acheteurs du Nord et les coopératives du Sud sont payés à une fondation, la FUNDEPPO (Fundacion de Pequenos Productores Organizados ou la Fondation des petits producteurs organisés), fondée par la plus grande association de coopératives de petits producteurs d’Amérique latine, la CLAC (Coordinadora Latinoamericana y del Caribe de Pequeños Productores de Comercio Justo ou Coordination latino-américaine et caribéenne des petits producteurs du commerce équitable). La CLAC représente plus d’un million de petits producteurs regroupés en 300 coopératives situées dans 23 pays.

Dans ce nouveau système :
1. Les prix minimums soutenables payables aux producteurs sont déterminés par les producteurs eux-mêmes et sont plus élevés que dans le vieux système (dans le cas du café biologique, en ce moment, c’est US$2.20/lb comparativement à US$1.90/lb).
2. Les frais d’administration et de certification payables à la Fondation par les producteurs vendeurs (du Sud) représentent moins du quart de ce que le vieux système exige.
3. Les frais d’administration et de certification payables à la Fondation par les acheteurs représentent moins de la moitié de ce que le vieux système exige.
4. Le tiers des frais payé à la Fondation sera réinvesti dans les coopératives inscrites dans le système.
5. Les inspections des coopératives de producteurs se font dans un esprit d’accompagnement et d’amélioration continue par des certificateurs biologiques locaux bien formés et dûment accrédités.
6. Les grandes exploitations agricoles, les plantations, ne sont pas admises dans le système. La notion de petit producteur est clairement définie en hectares de terre cultivable.
De plus, pour éviter l’”équi-blanchiment” (ou fairwashing ou greenwashing) d’entreprises qui se certifient en échange d’un très faible engagement dans la démarche du Symbole des Petits Producteurs, les acheteurs se doivent d’adhérer, au moment de leur certification:
1. à un Code de conduite (pour l’instant, en anglais),
2. à une Déclaration de valeurs (pour l’instant, en anglais) et
3. à une obligation d’approvisionnement d’un minimum de 5% de leurs achats auprès des coopératives de petits producteurs certifiées la première année, pour atteindre un seuil d’au moins 25% sur un horizon de 5 ans.

Promotion du mois : 15% au comptoir, sur livraison ou par colis. De plus, la Brûlerie s’engage à faire un don d’1$ par livre de café vendu à travers cette promotion qui durera jusqu’au 15 novembre. Contactez tout simplement dario@copardes.com en plaçant PROMOTION dans l’objet du courriel.

Écrit par


Parse error: syntax error, unexpected T_STRING in /home/assoqu5/public_html/wp-content/themes/theme1459/comments.php on line 32