ARAYUMA : UNE HISTOIRE DE GOÛT

ARAYUMA (i.e. « invitation » en cingalais)

L’entreprise familiale Produits Ayurvédiques Sahana est à l’origine de la vaste gamme d’herbes et épices certifiées équitables que l’on retrouve dans bon nombre de magasins d’alimentation naturelle au Québec. Soigneusement sélectionnées à la main et séchées naturellement, les herbes et épices Arayuma nous invitent à découvrir la richesse et le goût unique de la cuisine sri lankaise.

DES ÉPICES DE QUALITÉ SUPÉRIEURE

Il existe une immense variété d’épices et herbes aromatiques, la plupart étant originaires des régions tropicales d’Asie (Inde, Indonésie, Asie du Sud-est) et d’Amérique (Mexique, Pérou et Antilles). Celles que nous offre la gamme Arayuma proviennent exclusivement du Sri Lanka et de l’Inde. Que ce soit les feuilles de cari, le curcuma tranché, la citronnelle en bâton ou encore la cannelle véritable, chacune des épices Arayuma est un gage de qualité. Toutes sont 100% naturelles, non irradiées et ne contiennent aucun agent non agglomérant. De plus, les herbes et épices Arayuma ne contiennent aucune trace de gluten ou d’allergènes.

UN COMMERCE JUSTE ET ÉQUITABLE

Les herbes et épices sont la plupart du temps cultivées sur de petites surfaces (moins de 1 hectare) et sont souvent associées à d’autres types de production tels qu’arbres fruitiers, cacaoyers, plantes médicinales, etc. Ce mode de culture se nomme le « jardin créole » : il s’agit d’une parcelle où poussent en cultures associées des productions vivrières (fruits, manioc et autres aliments pour la consommation familiale) et de rentes (des arbres comme le cannelier, le muscadier ou le giroflier, des plantes herbacées comme la cardamome, des lianes comme le poivre ou la vanille, et des racines comme le curcuma ou le gingembre)[1].

Les petits producteurs d’épices et d’herbes – comme c’est généralement aussi le cas pour les petits producteurs de café ou encore de cacao – sont dépendants des intermédiaires avides de profits. En effet, bien qu’il s’agisse principalement de produits bruts, peu transformés, les petits producteurs dépendent des intermédiaires et exportateurs pour vendre leur marchandise sur les marchés locaux et internationaux. Le plus souvent isolés, vivant dans des régions rurales éloignées, ils n’ont guère d’autres options que d’accepter le prix proposé par l’acheteur local. Ils n’ont ni les contacts ni la vision du marché nécessaires pour négocier les prix et choisir à qui vendre leurs produits.[2]

Devant ce phénomène, Maryse May et Chanaka Kurera, le jeune couple derrière les Produits Ayurvédiques Savana, ont choisi de suivre les principes et valeurs du commerce équitable. « Nous croyons que garantir la qualité de nos produits n’est pas suffisant. Nous veillons à ce que les petits producteurs avec lesquels nous faisons affaires perçoivent un prix juste pour leur travail et aient accès à des programmes sociaux, d’éducation et de santé, par exemple : un meilleur accès à l’eau potable, la distribution d’équipements et d’animaux, des écoles, etc. » dit fièrement Maryse May.

DES PRATIQUES DURABLES

En plus d’offrir la plus vaste sélection d’herbes et épices certifiées équitables en Amérique du Nord, Arayuma encourage ses partenaires à adopter des méthodes de production durables tant au niveau environnemental que financier, ce qui est en contraste avec les méthodes néfastes largement utilisées aujourd’hui, notamment dans les monocultures.

Dans cet ordre idée, les boîtes dans lesquelles sont emballées les herbes et épices Arayuma sont fabriquées à la main par des femmes sri Lankaises marginalisées. Pour ces femmes, dont la grande majorité habite de petits villages, la fabrication de ces boîtes représente une importante source de revenus et contribue à leur autonomisation économique. Ces petites boîtes au look exotique sont fabriquées à partir des feuilles de bananiers, un arbre qui ne fleurit qu’une seule fois avant de mourir, ce qui en fait aussi un choix écologique. En plus d’être attrayantes et réutilisables, elles sont également étanches à la lumière assurant ainsi la qualité des épices.

« THAMBILI » OU EAU DE COCO

Récemment, les Produits Ayurvédiques Sahana ont lancé le premier lait de coco certifié équitable et biologique en Amérique du Nord. Ils sont également à travailler avec Fairtrade Canada pour la certification équitable de leur « King Coconut Water ». Pure, délicieuse et nutritive, l’eau de coco d’Arayuma enchante les papilles gustatives tant des tout petits que des grands. Elle est d’autant plus unique et savoureuse lorsqu’on apprend qu’Arayuma reverse 1% des profits provenant des ventes de ses laits et eaux de coco à la Sri Lanka Wildlife Conservation Society (SLWCS), une organisation dont la mission est de faciliter la cohabitation pacifique entre les communautés sri lankaises et les éléphants. Une action nécessaire puisque la population d’éléphants a chuté de plus de 75% au Sri Lanka au cours des 100 dernières années seulement.

Pour en savoir davantage sur les produits Arayuma ou sur les activités de l’entreprise, l’Association québécoise du commerce équitable vous invite à visiter son site Internet ou encore, à suivre son fil de nouvel sur sa page facebook, en cliquant ici.

Texte : Julie Langlois

 

 

Écrit par


Parse error: syntax error, unexpected T_STRING in /home/assoqu5/public_html/wp-content/themes/theme1459/comments.php on line 32